immixtion

Human Friendly IndeBlog

22 avril 2007

Dans le cochon tout est bon sauf le cri

(...)
« Si tu n'étais pas un petit cochon je ne t'aimerais pas autant.
- Oui mais un cochon qui ne s'en dédie qu'à toi, mon amour. »
(...)

Cochon qui s'en dédit.

N.B. Le cri de détresse d'un cochon peut monter jusqu'à 115 décibels.

mix à 00:48



    22 avril 2007

    Mieux vaut être un petit cochon qu'un gros porc.

    C4l1m3r0 à 12:25

  • 22 avril 2007

    Ouais parce que pour être un gros porc suffit d'être très gras alors qu'être un petit cochon c'est du l'art.

    mix à 13:32

  • 23 avril 2007

    ...Qui ne s'en dédit Mitchell (pffffff !!)à la tête de l'art... (hum).

    ComDes à 09:05

  • 24 avril 2007

    Et quand on sait que le ronflement d'un homme peut monter jusqu'à 100 décibels, finalement...

    kaoX à 17:46

  • 25 avril 2007

    ComDes,
    Pour ce qui est de la tête je préfère celle du veau, mais le poète qui somnole en moi se goinfrerait bien de quelques pieds de cochon.

    kaoX,
    Ouais hein, finalement, on supporte plus facilement celui de la fille de cet homme.

    mix à 10:22

  • 26 avril 2007

    Mix,
    viendez, viendez vous goinfrer à loisir au Pied du Cochon, Paris 1er, le coucher mais pas le blanchi, de pied ferme vous attendra...

    Sister à 20:05

  • 02 mai 2007

    Ah ben oui tiens... huîtres, tarama, pied de cochon ou tartare, j'hésite...

    mix à 21:28

  • 19 mai 2007

    sourire

    piccolofio à 13:02



S'immiscer