immixtion

Human Friendly IndeBlog

18 décembre 2009

Les bleus s’effleurent d’une ronce

C’est comme si j’étais nu alors qu’il neige, le nez contre la vitre, faiblement éclairé par une flamme léchant une bûche, mais de l’autre côté. Toi aussi tu as froid. Je vois ici mon plus beau jouet, confisqué, insaisissable. C’est comme si je posais ma langue sur le capot gelé, qu’elle y reste collée, alors que j’ai encore le goût de la tienne qui m’attise comme jamais. Toi aussi tu es glacée. J’imagine là ma plus douce friandise, subtilisée, inaccessible. La proximité ne laisse le temps s’écouler aimablement que vers les couples... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 02:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]